Coliques du bébé et homéopathie

La colique chez les bébés est synonyme de détresse aiguë de l’enfant ainsi qu’une sonnette d’alarme pour les parents. Ses causes peuvent être ambigus et son apparition brusque, mais les coliques peuvent être d’une grande gravité notamment chez le nourrisson.

Les symptômes de la colique chez les enfants :

Son signe le plus visible est que les enfants pleurent énormément. Ils peuvent se réveiller brusquement et commencer à gémir. Ils ne s’arrêtent pas pleurnicher même aprés avoir été réconforté ou cajolé. Les bébés ayant des coliques ramènent leurs genoux vers leur poitrine et serrent fortement leurs poings pour bloquer la douleur.

Dans d’autres cas, les enfants décrivent la douleur comme une sensation de poignard. Ils essaient d’éviter la douleur en appuyant fort sur leur abdomen.

La maladie se manifeste par des symptômes tels que l’abdomen distendu, gonflé avec l’émission de gaz le plus souvent malodorants. En général le bébé va mieux aprés avoir expulsé les gaz.

La colique peut être due à une prise de boisson trop fraîche. Une autre cause de coliques peut être une douleur nerveuse dans l’abdomen.

Traitement des coliques par l’homéopathie

Colocynthis : Mon expérience avec l’homéopathie témoigne de sa sécurité et le taux de succès en tant que solution pour les coliques chez le bébé. Il couvre tous les types de coliques. En cas de colique due à l’accumulation de gaz ou de nourriture non digérée, colocynthis fonctionne à merveille. En cas de colique due à la dysenterie, Colocynthis est une solution sûre. Certaines mères se plaignent que leur enfant souffre de coliques après une émotion violente, comme aprés un accès de colère : Colocynthis est un traitement homéopathique efficace dans de tels cas.

Chamomilla : Il guérit la colique très efficacement. Chamomilla est recommandé lorsque la colique est brusque, en commençant et se terminant brusquement.

Dioscorea : C’est aussi un médicament homéopathique adapté aux coliques abdominales et, en particulier quand la douleur se situe dans la région ombilicale. Le nourrisson se penche en arrière pour obtenir un certain soulagement. L’étirement du corps dans la direction arrière soulage la douleur dans une certaine mesure. Dioscorea est prescrit lorsque la douleur est de type continu et est présente en permanence.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>