Antimonium tartaricum : en homéopathie


Origine

D'où provient Antimonium tartaricum? ce médicament homéopathique est extrait de: Tartrate double d'antimoine et de potasse. Produit toxique en particulier sur bronches et poumons.

Mode d'action

Retrouvez ci-dessous les différentes cibles et les modes d'action de Antimonium tartaricum en homéopathie:
  • Système nerveux central et peau • Remède des affections broncho-pulmonaires avec sécrétions épaisses et certaines acnés.
  • Appareil respiratoire

Indications et posologie de Antimonium tartaricum

Dans quels cas utiliser ce médicament? Avec quelle souche homéopathique l'associer?

  • Asthme
  • Bronchites
  • Bruits respiratoires perçus à distance
  • Cicatrice.
  • Emphysème
  • Encombrement bronchite avec beaucoup mucus
  • Face congestionnée
  • Graphites
  • Nausées
  • Peu d'expectoration
  • Pneumonie
  • Sensation asphyxie
  • Somnolence
  • Sueurs froides
  • Séquelle varicelle •
  • Voir aussi: Ipeca
  • éruptions pustuleuses






Commentaires, expériences, témoignages

Vous pouvez éventuellement préciser quelle dilution vous avez utilisé, et la durée du traitement...
Exemple: Antimonium tartaricum 9CH, 7CH, 12CH, 15CH? trois fois par jour pendant une semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *