Nux vomica : en homéopathie


Origine

D'où provient Nux vomica? ce médicament homéopathique est extrait de: Noix vomique, graine du vomiquier.

Mode d'action

Retrouvez ci-dessous les différentes cibles et les modes d'action de Nux vomica en homéopathie:
  • Consommant beaucoup café et tabac
  • Dominateur
  • Foie • Remède majeur de l'hypersensibilité et hyperexcitabilité
  • Hyperactif
  • Hypertension
  • Migraines
  • Psychisme
  • Surmenant tube digestif
  • Système digestif
  • Sédentaire.
  • Sédentarité • Sujet irritable
  • Troubles digestifs
  • Système nerveux central

Indications et posologie de Nux vomica

Dans quels cas utiliser ce médicament? Avec quelle souche homéopathique l'associer?

  • Après avoir vomi
  • Après repas
  • Au réveil
  • Ballonnements
  • Bruit
  • Colite néphrétique
  • Constipation
  • Constipation avec faux besoins
  • Coryza
  • Crampes musculaires • Aggravation par excitants
  • Douleur estomac après repas
  • Dyspepsie spasmodique
  • Froid
  • Froid. Amélioration par courte sieste
  • Gastrite
  • Gelsemium
  • Goutte
  • Hypersensibilité nerveuse
  • Hypersensibilité à tout
  • Hypertension artérielle
  • Hémorroïdes
  • Hémorroïdes internes
  • Ignatia
  • Indigestion
  • Jaunisse
  • Lumbago
  • Lumières
  • Migraines digestives
  • Nez bouché nuit et coulant jour
  • Nux Moschata.
  • Odeurs
  • Par courants d'air
  • Par vie sobre •
  • Voir aussi: Lycopodium
  • Rhume des foins
  • Somnolence après repas
  • Spasmes
  • Spasmes digestifs
  • Sulfur
  • éternuements fréquents matin






Commentaires, expériences, témoignages

Vous pouvez éventuellement préciser quelle dilution vous avez utilisé, et la durée du traitement...
Exemple: Nux vomica 9CH, 7CH, 12CH, 15CH? trois fois par jour pendant une semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *