Pulsatilla : en homéopathie


Origine

D'où provient Pulsatilla? ce médicament homéopathique est extrait de: Anémone pulsatille.

Mode d'action

Retrouvez ci-dessous les différentes cibles et les modes d'action de Pulsatilla en homéopathie:
  • Digestion lente • Sujet timide
  • Mauvaise circulation
  • Psychisme • Remède majeur de l'inflammation des muqueuses
  • Rhinopharyngites à répétition
  • Rougissant et pleurant facilement mais vite consolé
  • Souvent jeune fille avant puberté.
  • Sphère ORL
  • Système génital
  • Système veineux
  • Varices
  • émotif
  • Système digestif

Indications et posologie de Pulsatilla

Dans quels cas utiliser ce médicament? Avec quelle souche homéopathique l'associer?

  • Aliments gras
  • Après avoir eu pieds mouillés. Amélioration par air frais
  • Aversion ou indigestion gras
  • Bronchite
  • Catarrhes divers
  • Confinement
  • Congestion veineuse généralisée
  • Conjonctivite
  • Consolation
  • Coryza
  • Douleurs erratiques
  • Engelures
  • Engorgement veineux
  • Humeur alternante
  • Hypersensibilité
  • Indigestion
  • Inflammation muqueuses avec écoulement pus jaune non irritant
  • Jamais soif
  • Mouvement lent •
  • Voir aussi: Ignatia
  • Oreillons
  • Orgelets
  • Otite
  • Par chaleur
  • Puberté
  • Rhumatismes
  • Rhume des foins
  • Rougeole
  • Règles peu abondantes et tardives
  • Sepia
  • Troubles circulatoires
  • Troubles circulatoires extrémités.
  • Troubles règles
  • Variabilité symptômes • Aggravation dans pièce surchauffée
  • éruption type rougeole






Commentaires, expériences, témoignages

Vous pouvez éventuellement préciser quelle dilution vous avez utilisé, et la durée du traitement...
Exemple: Pulsatilla 9CH, 7CH, 12CH, 15CH? trois fois par jour pendant une semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *